Nos Eurasiers

Le temps qui adoucit la peine n'efface pas le souvenir.

Maïa des Fontaines romaines

Maïa des Fontaines romaines

Née le 4 décembre 1996 chez Monsieur Lévêque à Saintes, Maïa était une chienne aussi vive qu'agile que son petit gabarit a très vite écartée des rings d'expositions. Elle s'est reconvertie avec bonheur à la maternité en s'occupant efficacement de ses bébés et jusqu'à la fin de sa vie a été la grande complice de sa fille Dalva qui est restée chez nous.
Elle nous a quittés le 10 mai 2006, terrassée par un mastocytome, 12 jours avant Iouna, sa compagne puis meilleure ennemie de toute une vie. Nous gardons le souvenir d'un petit tourbillon fauve, affectueux et joueur.


Iouna

Iouna

Née à Metz le 25 mai 1993, c'était notre premier Eurasier.
C'est avec elle que nous avons fait nos premiers pas sur les rings puis tenté la fabuleuse aventure de l'élevage.
Ses qualités ont compensé notre manque d'expérience.
Elle a été à l'origine d'une lignée de champions en Allemagne, dont ses descendants Macho, Raïka et Raïssa furents les artisans.
Très sociable elle nous a accompagnés en expo jusqu'à un âge avancé pour représenter l'extrème gentillesse caractérisant l'Eurasier, elle prenait la pose pour se laisser photographier par le public, se laissait caresser par tout le monde et acceptait avec bienveillance que les enfants fourragent dans son poil.
Elle a lutté 1 an contre un cancer qui devait finalement l'emporter le 22 mai 2006 à l'âge de 13 ans, quelques jours après Maïa.

Alion

Alion vom Kiebitzhain

Née le 21 février 2001 à Havixbeck en Allemagne, Alion était l'arrière petite fille de Iouna et c'est pour cela que je l'avais choisie. Je voulais retrouver en elle son arrière grand-mère mais (et heureusement ) à part la couleur elles n'avaient rien en commun. Je sais à présent combien c'est irrationnel et même dommageable pour un chiot que d'être toujours comparé au chien idéalisé.
A son arrivé chez nous Alion a été éduquée par Iouna, Dalva et Maïa. Elles lui ont appris tout ce que nous demandons à nos Eurasiers, le calme, la patience, le sociabilité. Elles n'ont cependant jamais pu lui faire perdre le trait de caractère qui faisait d'elle un chien unique.
Alion était très bruyante, elle n'aboyait pas, non, elle vocalisait beaucoup. Elle avait un son particulier pour toutes ses émotions, la joie de nous voir revenir se faisait sur un mode très aiguë, même ses soupirs de contentements résonnaient fort. Quand elle était dans le jardin, selon le bruit nous savions si elle avait débusqué un hérisson ou disait ce qu'elle pensait aux chevaux...
Elle n'aimait pas les expositions, son attitude sans équivoque nous a fait renoncer très vite : queue basse rentrée entre les jambes, tirant vers la sortie à chaque tour de ring...
Elle a élevé avec efficacité ses deux portées et après qu'un accident hémorragique k'eut écartée de la maternité elle s'est beaucoup impliquée dans l'éducation des bébés d'Henya au point de devenir très possessive avec eux et surtout elle l'a fait savoir à leur mère !
Alion nous a quittés très subitement le 9 août au matin, après une nuit de maladie, victime d'une leucémie aiguë.
Elle n'avait que 12,5 ans.
Barbara Post, ancienne présidente du club allemand de l'Eurasier , trop tôt disparue, disait dans un de ses livres en parlant des chiens : "un compagnon de vie fidèle ne nous quitte pas quand il meurt, il entre en nous, nous habite, le souvenir reste"


Ils sont nés chez nous, nous les avons choyés, aimés, éduqués puis nous les avons confiés à des maîtres aimants et avertis

Melchior du Château d'Aguilar

Melchior

Fils de Iouna, né le 23 décembre 1996 c'est peut-être à cause de lui que nous avons persévéré dans l'élevage. C'est le mâle que nous avions rêvé, tout en puissance et majesté.
Le contact a toujours été maintenu avec la famille Sorg qui l'a accueilli et où il a rejoint Ali un autre eurasier.
De son union chez nous avec Maïa nous avons gardé P'tit'Dalva qui de part sa carrure et sa robe fauve nous rappelle son père.
C'est à l'âge respectable de presque 14 ans qu'il nous a quittés le 21 septembre 2010 après avoir contribué pendant un an encore à l'éducation de Gilbert, un autre eurasier.


Vicky du Château d'Aguilar

Vicky

Fille d'Alion, née le 27 septembre 2004 elle n'aura vécu que 6 ans, emportée le 2 octobre 2010 par une maladie foudroyante.
C'est celle de nos petits qui c'est le moins éloignée de nous et que nous avions eu l'occasion de revoir plusieurs fois.


Maïka du Château d'Aguilar

Maïka

Fille de Iouna elle est née le 23 décembre 1996. Elle avait une robe gris-loup et était dotée d'un solide caractère jusqu'à ses deux mois. Elle a dominé ses frères et soeurs de portée et souvent l'intervention de sa mère ne suffisait pas à la calmer. Elle a rejoint la famille Werlé en Forêt-Noire où Fricka l'eurasier de la famille a réussit à canaliser et tempérer sa fougue. Elle est devenue un modèle de tolérance.
Sa longue vie de plus de 14 ans s'est arrêtée le 11 janvier 2011.


Ronja-Kira du Château d'Aguilar

Ronja-Kira

Fille de Iouna elle est née le 15 septembre 2000 et a été toute sa vie la grande complice de Caroline que je vois encore arriver le jour du départ de Ronja tenant dans ses petites mains un champignon en terre cuite qu'elle avait fabriqué à l'école maternelle et qui devait me consoler du départ du chiot.
Ce champignon a orné une plate-bande pendant de nombreuses années jusqu'à ce que le gel le détruise.
Ronja-Kira est décédée en mars 2011 vaincue par un cancer du poumon.


Okaïdo du Château d'Aguilar

Okaïdo

Fils de Iouna il est né le 6 février 1998 et a vécu toute sa vie dans le Bade-Wurtenberg pour le plus grand bonheur de la famille Hagen.
Jeune il a été père d'une portée et avait même eu son effigie sur l'étiquette d'une bouteille de crémant.
Il a quitté les siens le 13 juin 2011 à plus de 13 ans, laissant dans le désarroi Martina et Peter, mais surtout Véréna dont tous les souvenirs d'enfance sont associés à Okaïdo.


Oman-Jago du Château d'Aguilar

Oman-Jago

Fils de Iouna et d'Ajus vom Paulsberg, né le 6 février 1998 est décédé à Erfurt le 23 avril 2012 à l'âge vénérable de plus de 14 ans.
Il a partagé la retraite de la Famille Walter.
Ilona m'écrit à son sujet :

Er war über 14 Jahre unser Sonnenschein, wir hatten viel Freude mit ihm und an ihm. In unserer Erinnerung wird er immer weiterleben.

Usky du Château d'Aguilar

Usky

C'est très brutalement, le 14 mai 2012, à seulement 9 ans, après une courte maladie qu'Usky a quitté les siens.
Il est né le 30 août 2003, fils d'Alion et de Barny vom Hölcherhof.
Il repose à présent dans le jardin qui fut son terrain de jeux préféré, où Ulysse son compagnon spitz nain se sent très seul à présent.
Pierre Wasylzencko me parle de la perte d'un "Monument d'affection", de leur "Trésor" à tous…


Pescia du Château d'Aguilar

Pescia

La nouvelle ne nous est parvenue qu'après Noël, Pescia est partie le 8 novembre 2011 "au delà de l'arc en ciel" comme le dit une expression de son pays d'adoption. "Über dem Regenbogen".
Fille de Maïa, née le 21 mai 1999, elle a vécu au sein de la famille Pasedach qu'elle a tenue en haleine tout au long de sa jeunesse par ces nombreuses "facéties" : elle a rongé les franges d'un tapis persan, a pêché les poissons rouges du bassin d'agrément, a avalé les billes de plomb de l'ourlet d'un rideau…
Puis comme toute adolescente elle s'est assagie, elle a acceuilli au sein de son foyer d'autres eurasiers, a accompagné sa famille lors de nombreuses expositions et a élevé avec éfficacité ses chiots sous l'affixe "Vom Bischoffswald".
Sa maîtresse Margot Pasedach, acquise à la cause des eurasiers depuis la première heure a écrit plusieurs ouvrages à l'ode de la race :

Pascia figurait en bonne place dans chacun d'eux.


Rasko du Château d'Aguilar

Rasko

Rasko n'avait que 11 ans et demi quand sa vie s'est arrêtée le 8 mars 2012.
Né le 15 septembre 2000, fils de Iouna et d'Aron vom Paulsberg il a vécu dans les montagnes allemandes chez la famille Baumann dont c'était le premier chien.
Dans une longue lettre Gabriella et Burkhard me parlent de leur vie avec Rasko, des joies qu'ils ont partagé et du vide qu'ils ressentent à présent.

Bei aller Traurigkeit, Kummer und Schmertz sind wir dankbar. Wir hatten so schöne viele Jahre mit unserem Rasko. Seit wir ihn bei Ihnen abgeholt hatten war er ein wichtiger Mittelpunkt im Leben unserer ganzen Familie. Nach so wenigen Tagen fehlt er uns in jeder Minute. Er war eben immer um uns herum und mit uns. Wir empfinden eine grosse Lücke und Leere. Wir haben nicht nur einen Hund verloren, wir haben einen guten Freund und Tröster in vielen Notlagen der vergangenen Jahre in der Letzten Woche verloren.

Ouschka du Château d'Aguilar

Ouschka

La nouvelle de sa disparition le 17 octobre 2012 à l'âge de 14,5 ans nous a consternés.
Au début de l'année, au moment des voeux nous nous félicitions d'avoir 3 de nos bébés qui atteindraient l'âge de 14 ans. Il n'en reste qu'un seul !
Fille de Iouna et d'Ajus vom Paulsberg, Ouschka est née le 6 février 1998 et a vécu aux alentours de Thionville chez Muriel Kohler.
Durant sa très longue vie nous l'avons revue à de nombreuses reprises, presque toujours l'exposition de Metz. C'était le protrait de sa mère Iouna, comme elle elle aimait se caler dans un siège de camping au bord du ring et avoir l'oeil sur tout.
Je me souviens des premiers pas de Steven en tant que jeune présentateur. Les autres concurrents présentaient des petits chiens, et Steven petit garçon de 6 ans environs menait Ouschka, plus lourde que lui ! Dire que Steven la présentait est exagéré ! Il tenait la laisse d'Ouschka qui grâce à son expérience lui faisait faire les tours du ring demandés. Elle avait accordé son pas aux petites jambes de l'enfant, leur duo avait belle allure !
Je me rappelle l'une de ses premières sorties en agility. C'était près de chez nous et nous avions décidé d'aller la soutenir avec sa mère Iouna. A l'époque il n'y avait pas d'Eurasier en agility et Muriel avait du insister pour la faire accepter. Quand nous sommes arrivés le concours avait débuté et nous n'avons pas pu saluer Ouschka et sa maîtresse. Nous nous sommes installés sur le premier rang des gradins puisque nous avion Iouna avec nous.
Cela a été au tour d'Ouschka.
Elle a fait un parcours sans faute jusqu'au tunnel... à l'issue duquel elle nous avait en ligne de mire. Muriel ne nous avait pas vus, mais elle...Elle est passée sous les barrières pour sauter dans nos bras. Fin du concours.
Demain je vais à Metz pour l'exposition canine annuelle et pour la première fois en 14 ans ce sera sans l'espoir de voir Ouschka.
Sa maîtresse me parle d'elle ainsi :

Ouschka était une chienne exceptionnelle avec qui j'ai partagé 14 années et demi de vie. Elle a accompagné toute la jeunesse de Steven mon fils. Elle était là dans les moments difficiles, à nous soutenir de son regard si expressif, elle nous a fait partager de grands moments de joies. En exposition où elle a fait un malheur, à sa dernière expo à Metz elle fit Best in Show alors qu'elle était vétéran; en agility où dans sa jeunesse elle rivalisait avec les border collies et autres bergers ; et c'est elle qui m'a fait connaître et attraper le virus de l'obéissance rythmée (dog dancing) à l'âge de 8 ans. Elle a été connue dans toute la France à travers cette discipline et ses vidéos.
A la maison c'est elle qui a appris à Chelby le shetland et il y a un an à Gerry l'Eurasier toutes les choses qu'il fallait faire pour avoir des récompenses...
C'est à travers eux que maintenant elle continue à vivre...

Michou du Château d'Aguilar

Michou

Fille de Iouna et d'Andi vom Paulsberg elle est issue de notre première portée, celle avec qui tout a commencé !
Ils étaient 8 et Michou était la dernière encore en vie.
Elle a achevé son parcours terrestre le 12 octobre 2012 à l'âge exceptionnel de 15 ans et 10 mois.
Tout au long de sa très longue vie elle n'a jamais quitté la famille Stock-Mersetzky, sillonnant avec eux les routes de toute l'Europe en camping-car. Sa résidence d'hiver près d'Ulm en Allemagne lui convenait tout autant.
Les premières années les voyages étaient rythmés par les rendez-vous en exposition où Michou triomphait avec ses frères Melchior et Macho en lot d'élevage.
Elle fut l'ambassadrice de sa race tout au long de son périple.
Nous l'avons revue avec plaisir plusieurs fois et chaque année une carte de voeux nous donnait des nouvelles de ce trio inséparable.
Du fait d'une santé déclinante et de leur âge à tous les trois les voyages s'étaient raréfiés, leur vie était devenue plus calme et l'attachement mutuel s'était -si possible- encore renforcé !
Malheureusement cette année les mots d'Ingrid et d'Aribert sont empreints d'un chagrin incommensurable.

Ohne sie zu leben zu müssen ist für uns sehr, sehr schwer

Ridji du Château d'Aguilar

Née le 15 septembre 2000 elle a quitté les siens en octobre 2013 après s'être accrochée à la vie avec une ténacité extraordinaire comme le dit sa maîtresse.
Issue de la dernière portée de Iouna avec le troisième des frères Paulsberg elle avait 9 frères et soeurs.
Elle est restée en Alsace et même si je ne l'ai jamais revue j'ai entendu parler d'elle : en 2006 alors que je fréquentais une école des chiots avec une autre de mes chiennes une dame d'un certain âge est venue s'assoir à coté de moi. Elle a engagé la conversation, s'extasiant sur la beauté de l'Eurasier, sa maniabilité, son bon caractère… Elle a terminé l'échange par "si vous avez des problèmes vous pouvez m'en parler, je connais ces chiens là, mon docteur en a un…" Je ne lui ai jamais dit que c'est moi qui avais élevé Ridji.
La jeunesse de Ridji a été mouvementée, elle a causé quelques frayeurs à ses maîtres. Agressée toute petite par un autre chien elle a du subir plusieurs interventions chirurgicales. Puis vînt la luxation traumatique du coude…
Et elle s'est calmée…
Elle est devenue le chien de compagnie par excellence, l'amie des enfants de la famille, indéfectible soutient de sa maîtresse durant la maladie de celle-ci, elle laisse un grand vide derrière elle.

O'Kashan du Château d'Aguilar

O'Kashan du Château d'Aguilar

O'Kashan nous a quittés le 6 janvier 2014 à l'âge vénérable de 15 ans et 11 mois.
Fils de Iouna et d'Ajus vom Paulsberg il est né le 6 février 1998 au sein d'une portée de 9 chiots et a vécu toute sa vie à Bochum (Allemagne).
Très tôt ses qualités physiques lui ont assuré un beau succès en exposition. Chaque année il est allé concourir à Krefeld, une grande spéciale de race. En 2012, à l'âge de 14 ans 1/2 il a surpris tout le monde en terminant meilleur de race devant 94 chiens dans la force de l'âge.
Avec sa maîtresse ce fut une longue histoire d'amour, elle me parle de lui en ces termes :

Ich war in meinem Leben noch nie so traurig, ich vermisse ihn so sehr. Er war mein Ein und Alles.